Pirotess Manga et jeux video



 
AccueilGalerieCalendrierPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le dernier jour d'un condamné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le dernier jour d'un condamné   Jeu 12 Juin - 11:44

Voilà un livre que j'ai détésté au début mais après jel'ai adoré :Cest le livre Le dernier jour d'uncondamné de Victor Hugo.
C'est l'histoire d'un homme qu'on ne sait pas son nom ni son prénom , et qui va être exécuté pour un crime qu'on ne pas aussi .
Alors l'histoire va dérouler dans trois éspaces : Le Bicêtre (Prison) ;La conciergerie , et l'Hotel de ville :
Ce monsieur va esayer tout au long de l'histoire expliquer et defendre son cas ,à partird'une sorte de journal intime qui decide de l'ecrire pour montrer au gens que la condamnation n'etait jamais la solution pour arreter le crimes .

J'aime bien savoir votre avis si vous l'avez deja lu.
Revenir en haut Aller en bas
varin
Administrateur1
Administrateur1
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2191
Age : 44
Réputation : 9
Points : 417
Date d'inscription : 28/03/2008

Feuille de personnage
Les aventuriers de lodoss:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le dernier jour d'un condamné   Jeu 12 Juin - 12:08

non je ne l'ai malheureusement pas lu, mais l'histoire semble vraiment tres interessante

_________________


bonjour a toi Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le dernier jour d'un condamné   Jeu 12 Juin - 12:12

Oui .ca te rend un peu nerveux apres .
Revenir en haut Aller en bas
Lapuce
Admin - floodeuse professionnelle
Admin - floodeuse professionnelle
avatar

Nombre de messages : 3594
Age : 53
Localisation : iles de lodoss
Humeur : bonne humeur
. :
Réputation : 3
Points : 824
Date d'inscription : 27/03/2008

Feuille de personnage
Les aventuriers de lodoss:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le dernier jour d'un condamné   Jeu 12 Juin - 12:21

moi non plus pas lue ce roman de Victor Hugo.
mes d'autre roman du même style
comme la ligne verte
qui parle d'un condamné a mort

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pirotess.aya.chez-alice.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le dernier jour d'un condamné   Jeu 12 Juin - 12:41

Alors tu dois lire celui la Pirotess tu vas pas etre decue
Revenir en haut Aller en bas
Lapuce
Admin - floodeuse professionnelle
Admin - floodeuse professionnelle
avatar

Nombre de messages : 3594
Age : 53
Localisation : iles de lodoss
Humeur : bonne humeur
. :
Réputation : 3
Points : 824
Date d'inscription : 27/03/2008

Feuille de personnage
Les aventuriers de lodoss:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le dernier jour d'un condamné   Jeu 12 Juin - 17:31


Le dernier jour d'un condamné

Par Victor Hugo

Au 19ème siècle, à Paris, les exécutions des condamnés à mort se faisaient publiquement, place de Grève. La place était chaque fois noire de monde. Le peuple de Paris et des environs se déplaçait voir le condamné affronter la mort. Dans la foule se trouvaient de jeunes enfants, des hommes et des femmes de toutes classes sociales attendant l'arrivée de la charrette, des curieux qui lors des préparatifs questionnent le bourreau... Certaines personnes louaient leurs fenêtres qui donnaient sur la place, d'autres invitaient à manger leurs amis à cette occasion. Ces exécutions étaient donc très populaires, on peut même parler de phénomène de société.

Victor Hugo a été, dans son enfance, fortement marqué par la vision d'un homme qu'on mène à l'échafaud. Depuis, assister à une exécution lui est insoutenable. Un jour, alors qu'il se promenait dans Paris, il aperçu un bourreau qui préparait sa guillotine, il répétait. La première pensée qui lui traversa l'esprit fût pour le pauvre homme qui au moment même ou le bourreau graisse la rainure de la guillotine, se débat dans sa cellule et se tourmente. Le lendemain, il se mit à écrire « Le dernier jour d'un condamné », qu'il termina en trois semaines ! Par ce manifeste, Victor Hugo s'insurge contre la peine de mort, il démontre dans ce livre qu'il est un artiste engagé et militant.

Le dernier jour d'un condamné est le journal intime d'un condamné à mort, anonyme, qui nous fait partager les derniers jours de sa vie, ses pensées à l'approche du jour fatidique, ses dernières pensées au moment de monter sur l'échafaud... Il retrace sa condamnation, sa vie dans le milieu carcéral mais surtout, il évoque la mort, son état d'esprit face à cette mort programmée.

Le condamné est anonyme, on ne connaît ni son nom, âge ou crime. On sait qu'il est marié et père d'une fillette de 3 ans, Marie. On suppose qu'il est jeune, trop jeune pour mourir. Les feuillets de son journal racontant sa vie ont été perdus, on ne sait donc rien de lui.

Le détenu nous fait part de son désespoir, de son désarroi face à la mort. Il implore qu'on lui laisse la vie sauve, il refuse de mourir. Il préfère souffrir, même être forçat, que de passer sous le couteau de la guillotine qui est pour lui effrayant tant par la machine elle-même que par son nom, car elle représente sa propre mort. Puis, il finit par se résigner, il commence à accepter sa mort, à l'affronter. La peur de la guillotine a disparu mais, il se questionne sur son destin dans l'au-delà et l'imagine de diverses façons. Il parle d'un retour place de Grève, sous forme de spectre, pense au paradis comme étant un endroit de lumière, à l'enfer... Il imagine que, après sa mort, son esprit errera dans un de ces endroits pour l'éternité.

Le roman est écrit à la première personne, l'auteur a recours à la focalisation interne, procédé littéraire qui permet de se mettre plus facilement dans la peau du personnage. Cette méthode fait passer plus aisément les émotions et les pensées les plus profondes du condamné et les transmet directement au lecteur.

Victor Hugo ne mentionne pas le crime commit par le condamné afin de faire passer le message suivant au lecteur : qui que ce soit, quoi qu'il ait fait, il ne mérite pas de mourir ainsi, c'est un être humain à part entière. Le forçat, quant à lui, reste dans l'anonymat afin qu'on le reconnaisse comme un parmi tant d'autre, qu'on ne parle pas d'un condamné en particulier mais de tous

On se plonge vraiment dans ce livre, on se met aisément dans la peau du personnage, partageons ses pensées, ses angoisses et vivons avec lui sa sentence. En plus d'être captivant, il est écrit de façon simple et claire. Il est donc très accessible et vous l'aurez dévoré en un rien de temps car une fois commencé on ne veut plus s'arrêter !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pirotess.aya.chez-alice.fr/
varin
Administrateur1
Administrateur1
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2191
Age : 44
Réputation : 9
Points : 417
Date d'inscription : 28/03/2008

Feuille de personnage
Les aventuriers de lodoss:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le dernier jour d'un condamné   Jeu 12 Juin - 19:23

oui ca a l'air effectivement tres fort, et riche en questionnement et en reflexions

_________________


bonjour a toi Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le dernier jour d'un condamné   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le dernier jour d'un condamné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Victor Hugo - Le dernier jour d'un condamné
» [Hugo, Victor] Le dernier jour d'un condamné
» LE DERNIER JOUR D'UN CONDAMNE de Victor Hugo
» Si c’était le dernier jour
» Dernier jour d'automne au Chêne des Régales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pirotess Manga et jeux video :: Forum divers :: Livre lecture bd :: Divers-
Sauter vers: